30e anniversaire du Jumelage

(actualisé le ) par Jean-Michel DUDAY

30 ans déjà, une génération ! Nos amis de Lüdinghausen ont organisé des festivités à la hauteur de l’événement.
Arrivés vendredi en fin d’après-midi, accueillis verres en main à peine descendus du car, nous étions invités le soir à un beau concert donné par Jean-Claude Séférian qui, outre la reprise de chansons françaises bien connues, a chanté plusieurs chansons de sa composition, mêlant parfois l’allemand au français, bien dans l’esprit de notre jumelage.

Le samedi matin fut consacré aux cérémonies officielles dans la « Kapitelsaal » du Burg Lüdinghausen.
Il y eut le discours de Mr Bormann, bürgermeister de Lüdinghausen, puis celui de Mme Portelli, maire de Taverny qui venait pour la première fois à Lüdinghausen et impressionna beaucoup nos amis allemands en prononçant son discours avec aisance dans leur langue. JPEGSuivirent le maire adjoint de Nysa et les présidents des associations de jumelage, Mme Edelbusch et Mr Martiny. Ensuite vint le consul général de France, Mr Vincent Müller, qui évoqua tous les enjeux de l’amitié franco-allemande et l’importance capitale de voir celle-ci perdurer et se renforcer. Après un échange de cadeaux, les deux maires signèrent la charte renouvelant le partenariat entre nos deux villes.

Suivit la plantation dans le parc Taverny d’un gingko-biloba, nos édiles jouant de la pelle avec brio.
Après un déjeuner nous fûmes conviés à un tour de ville en autocar qui permit de découvrir les nouveaux quartiers de la ville et ses zones industrielles puis nous fümes accueillis par la « Heimat Verein » dans la belle roseraie de Seppenrade pour le « Kaffee und Kuchen ».

La soirée se déroula dans l’Aula du Lycée Canisianum : dîner et spectacle. Après avoir partagé le magnifique gâteau d’anniversaire, nos drapeaux nationaux furent déployés et l’assistance chanta successivement l’hymne allemand et la Marseillaise.

Dimanche, à St Felizitas, il y eut une belle messe animée par les chorales de Lüdinghausen et Beauchamp et concélébrée par l’ancien curé de St Ludger (qui dès leur origine avait oeuvré pour les jumelages avec Taverny et Nysa), le curé de Taverny et un prêtre de Lüdinghausen.

Après un tour sur le marché aux puces et une collation, ce fut déjà le temps du départ pour regagner Taverny.

Un grand merci pour la toujours si chaleureuse hospitalité des Lüdinghausner, le dévouement des membres de la municipalité et de la DFG (à qui revient le mérite du succès de cette belle manifestation) et à Mr Peters qui nous a transporté avec ses habituelles efficacité et gentillesse.

Discours de Jean-François Martiny

Voir en ligne : Article du « Westfälische Nachrichten »