Historique

(actualisé le ) par Jean-Michel DUDAY

Le jumelage, c’est la rencontre de deux villes pour faire vivre des valeurs d’amitié, de coopération et de compréhension entre les peuples.

Une ambition de faire se rencontrer des gens qui autrement ne se seraient jamais vus impulsée par le Traité de l’Elysée, paraphé en janvier 1963 par le Général de Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer.

Fin 1985 sous l’impulsion de Wolfgang Plaasch, alors directeur des services de la mairie de Lüdinghausen, et de Raymond Demanet, alors maire de Taverny, eurent lieu les premiers contacts entre nos deux villes et un courant de sympathie s’établit tout de suite [1] ; dès janvier 1986 Josef Holtermann Bürgermeister (maire) de Lüdinghausen, et Raymond Demanet mirent en place des comités de jumelage chargés d’organiser les actions à venir.
De nombreuses rencontres à tous niveaux s’ensuivirent et la Charte pour la Paix et l’Amitié fut paraphée le 15 septembre 1987 par les deux maires qui avaient alors confié à Aloys Beuers et Marc Ozanne la tâche de fonder des associations chargées de faire vivre ces relations et développer les liens d’amitié entre nos deux villes. Ainsi furent créés la "Deutsch-Französische Gesellschaft (DFG-Lüdinghausen)“ et le „Comité de Jumelage et d’Amitié Franco-Allemand (CJAFA) [2]

Depuis lors, nos deux villes ont maintenu d’étroites relations et les échanges entre les deux villes n’ont cessé d’évoluer dans les domaines culturel (stages de langue, accueil de jeunes en milieu scolaire, créations musicales), économique (stages en entreprises pour les jeunes), sportif et touristique.

L’année 2000 vit l’apparition du bulletin trimestriel Partner, mémoire du Comité de Jumelage et de ses activités.

En 2007, Maurice Boscavert et son homologue Richard Borgmann fêtaient à Lüdinghausen les 20 ans de cette amitié et fraternité entre nos deux villes.

Chaque anniversaire du jumelage est l’occasion de rappeler l’importance de cette amitié.

L’amitié, d’où naît la concorde et le goût que l’on prend pour l’effort en commun avec ce sentiment de découverte, d’inattendu d’une victoire sur soi-même et d’une victoire sur l’Histoire. - (M. Boscavert)

En août 2012 fut créé le site internet du comité.
Et, le 29 septembre 2012, pour le 25e anniversaire, une photo mémorable :

de gauche à droite : Aloys Breuers et Marc Ozanne, fondateurs des associations, Maurice Boscavert et son prédécesseur Raymond Demanet, Maria Edelbusch et Owen Parry, actuels présidents des associations, Richard Borgmann et Anita Guignard, conseillère municipale.
Notre passage à Lüdinghausen, en octobre 2013, pour retrouver nos amis allemands et partir ensemble visiter Dresde et Leipzig fut l’occasion de fêter le 26e anniversaire.

Le 16 septembre 2017, Mme Portelli, maire de Taverny, venue à Lüdinghausen pour fêter le 30e anniversaire du jumelage, signait avec Mr Borgmann un nouveau document témoin de leur volonté commune de faire perdurer et renforcer les liens entre nos deux villes.

Notes

[1Gérard Poteau, artisan de ce premier contact, dira plus tard « Mes relations avec Lüdinghausen furent d’amour dès le premier coup d’œil »

[2Association fondée le 17 juin 1986 (publication dans le Journal Officiel du 9 juillet 1986)